dimanche 30 août 2015

Jeudi 26 août 2004 : Ferme Morelle – Vaugelas.

Temps mitigé : soleil et nuages.
Je passe à côté d’un énorme tas de pommes de terre déversé au bord de la route dans un virage. Je traverse les bâtiments de la ferme Morelle, entre en sous-bois et gagne le hameau des Moreaux, fermes réhabilitées.
Toujours vers le sud, le GR 9 monte à travers bois et gagne la ferme et l’église en ruine du Chaffal, isolées sur une hauteur herbeuse à 1021 m d’altitude. Du vent, quelques gouttes de pluie… Je crains une ondée qui n’arrive pas.
Le GR descend dans un creux au sud de l’éperon rocheux. Il va parcourir sur plusieurs kilomètres le long plateau du Vellan, longeant des falaises proches même si on ne les voit pas. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si j’aperçois dans une prairie, non loin des chevaux, un chamois qui pâture tranquillement, enfin… méfiant quand même lorsqu’il m’aperçoit !
Je débouche dans le virage d’une petite route, un vrai coupe-gorge, à l’extrémité du plateau où domine la croix du Vellan. Le sentier, scabreux, dévale dans un défilé rocheux et rejoint le village de Plan-de-Baix (700 m). Tuiles demi-lune sur les habitations : on sent le sud !
Je rencontre Viviane et Oscar dans le village.

Nous allons manger et nous reposer dans un virage de la D70 qui descend à Beaufort.

A l’extrémité du Vellan, on passe sans conteste des Alpes du Nord aux Alpes du Sud, du climat montagnard du Vercors aux premières influences méditerranéennes de la vallée de la Drôme.
Entre l’église et un cimetière abandonné, le GR 9 quitte le village sur un chemin bordé de buis, atteint un petit col herbeux et rejoint dans un virage la D70.
La végétation change : thym, lavande. Un lézard vert traverse le chemin dans la rocaille.
Coupant plusieurs fois la route, la piste descend, gagne la ferme de la Belonne. Camping, gîte et restaurant. A voir pour ce soir.
Le sentier descend dans une combe, arrive à des ruines, franchit un torrent à sec, emprunte une route qui mène à Beaufort-sur-Gervanne. Village perché, jadis fortifié. Je me promène dans les ruelles et m’arrête pour boire une bière. La patronne dort sur son comptoir…
A l’extrémité du jardin-esplanade, le chemin descend sous les remparts, franchit une petite rivière et s’engage dans des prairies. On quitte ici le parc naturel régional du Vercors.
Le GR atteint la ferme rénovée de Font-des-Buis, monte dans les bois jusqu’à une brèche qui s’ouvre sur la crête (454 m) : vue sur le hameau de Vaugelas où j’aperçois le fourgon. Il me reste à descendre dans la garrigue et gagner, près de l’église entourée de cyprès, Vaugelas.

Nous retournons à Beaufort-sur-Gervanne. Nous nous installons au camping à la ferme de la Belonne, en cours d’aménagement. Achat de produits locaux. Repas à l’auberge du camping.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire